Fiche plante : Ceratophyllum demersum

Retour à la page plantes »

Observations et remarques personnelles

Si vous en cherchez désespérément en magasin et que vous n'en trouvez pas penchez-vous dans n'importe quel petit cours d'eau près de chez vous il doit sûrement y en avoir d'accroché sur les berges.

Pas grand-chose à dire sur cette plante, elle est très facile à maintenir, elle aime bien la lumière quand même. Si elle est trop à l’ombre, elle va perdre des feuilles, ce qui bouchera facilement la filtration, et les tiges vont s’allonger, ce qui n’embellie pas la plante. Pour la fixer, c’est comme vous voulez, dans le sol, sous une pierre accrochée à une racine, de temps en temps il faudra tout défaire pour la rafraîchir. Excellente pour fournir protection et cantine aux alevins, elle apporte de l’oxygène au bac, c’est une des premières à « buller » dans la journée. Comme on le voit sur la photo ci-dessus, la plante est plus jolie si elle est maintenue dans une eau alcaline et dure. Croissance extrêmement rapide surtout si proche du rejet de la filtration, 10 à 20 cm par semaine. Se fait envahir rapidement par les algues filamenteuses en bac nouvellement installé, il suffit de retirer la partie de la plante engluée, ne garder que les têtes les plus vigoureuses, 5 à 10 cm suffiront pour re-créer rapidement des buissons très denses.

 

Album photo

Dans les livres
Glossaire

Pour comprendre les termes techniques aidez-vous du Glossaire.

Nom : Ceratophyllum demersum
Limé (1753)
Cornifle ou herbe à cornes

Famille : Ceratophyllaceae.

Synonyme : Nombreux (Voir Wilmot-Dear 1985).

Etymologie : Ceratophyllum : keras = corne, phyllon = feuille ; demersum : immergé

Répartition géographique : cosmopolite

Description : Plante aquatique flottant librement sous la surface, dépourvue de racine et ancrée avec des rhizoïdes dans le sol. Tige de plus d'un mètre de long, souvent ramifiée, tendre ou dure, très cassante. Feuilles en nombreuses verticilles par 6 à 12, jusqu'à 4 cm de diamètre, vert moyen à sombre, occasionnellement rougeâtre. Feuille généralement bifurquée 1 à 2 fois, avec 3 à 4 segments, face inférieure sur le coté, en 2 rangées épineuses. Plantes monoïques, fleur unisexuée, peu apparentes? Fleurs mâles et femelles isolées, plus ou moins secilles. Perianthe avec 8 à 13 segments linéaires, Fleur mâle avec de nombreuses étamines (souvent plus de 20). Fleur femelle avec 1 carpelle, ovaire supère et long style. Le fruit est une noix monograine avec 0 ou 2 épines basales et une épine terminale, souvent aussi verruqueuse et avec des épines latérales.

Culture : C.demersum est une plante aquatique modeste, recommandable, qui peut être utilisée selon l'origine comme plante de bassin de jardin (résistante à l'hiver), en aquarium d'eau froide ou en aquarium tropical. Elle aime l'eau alcaline mi-dure à dure, et des températures jusqu'à environ 30 °C. Ses exigences de lumière sont modérées. On peut laisser flotter les tiges à la surface de l'aquarium, ou, ce qui est plus décoratif les planter en bouquet. Mais les exemplaires ainsi utilisés atteignent très vite la surface de l'eau si bien qu'on est obligé de les raccourcir fréquemment. Par sa croissance rapide, la Cornille peut être introduite dans les aquariums envahis par les algues et représenter une autre source de substance nutritive. Les plantes réagissent très mal à une addition de produits chimiques et périclitent. En raison de la structure dure de sa feuille (d'où son nom), cette espèce est particulièrement bien adaptée aux aquariums pour Cichlidés. Les fleurs se forment occasionnellement, les fruits, en revanche, rarement. Le pollen est véhiculé par l'eau.

Ecologie : L'espèce colonise les eaux stagnantes et à courant lent, essentiellement eutotrophes, parfois aussi les eaux saumâtres. Selon les conditions, locales la Cornille peut présenter des aspects très différents. C'est ainsi que l'auteur a trouvé dans les lacs Tanganyika et Malawi, en Afrique orientale, une forme d'apparence particulièrement compacte, avec une structure de feuille extrèmement dure, adaptée d'une façon idéale à son milieu naturel (un fort mouvement d'eau, une eau alcaline dure, riche en carbonates). Les plantes, en raison de leur croissance compacte (plus grande densité, comparable aux tiges d'hiver formées dans nos eaux locales), poussent jusqu'à 10 m de profondeur sans flotter, mais sont planquées au fond du lac, où les mouvements d'eau sont plus faibles qu'à la surface. Cette forme de croissance caractéristique ne se reproduit pas en aquarium (Kasselman 1989). D'autre part, il existe des formes de croissance qui ne présentent que de faibles modifications.

 

Source : "Plantes d'Aquarium" de Christel Kasselmann

 

Sur le web

Fiche Aquabase.org

http://ivanov.cekool.com/plantations/ceratophyllum.htm

  >  Haut de la page
Mise à jour : 23-Mar-2008 18:09